Amoureux des paysages nous voulions en priorité découvrir une Sicile naturelle. Entre réserves naturelles, plages paradisiaques, volcans… Il faut dire que nous avions l’embarras du choix! Mais nous ne pouvions pas visiter la Sicile sans apprécier ses nombreux vestiges. La plus grande des îles méditerranéennes dispose d’un très riche patrimoine culturel, héritage de son histoire aux multiples influences. Un voyage sur les traces des grecs, phéniciens, Carthaginois, Romains, Byzantins et Normands qui ont fait le passé de cette île à l’incroyable diversité.

 Vous ne voulez pas choisir entre nature et culture ? Venez! On vous emmène avec nous sur les routes d’une île pas comme les autres!

Quand partir en Sicile

Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour se rendre en Sicile. Le climat est doux, la baignade est possible, les visites des sites sont agréables et l’afflux touristique de juillet Août.

Trouver un billet d’avion pour la Sicile

Les deux principales villes de Sicile possèdent un aéroport : Palerme et Catane. Plusieurs compagnies low cost desservent la Sicile depuis l’Europe :

  • Ryanair , qui relie Paris -Beauvais et Bruxelles à Trapani ;
  • EasyJet , qui assure des vols saisonniers depuis Paris, Lyon ou Nice vers Palerme, ainsi qu’un vol Genève-Catane ;
  • Vueling , qui relie Paris-Orly, Bruxelles et Zurich (en saison) à Catane et Palerme

Comment circuler en Sicile

La voiture est le moyen le plus efficace pour se déplacer en Sicile. Les connexions entre les villes et les stations balnéaires sont possibles en transports en communs, mais si vous voulez avoir un peu de souplesse, vous allez vite vous retrouver coincé.

Vous pouvez louer une voiture pour environ 20/30€ par jour sur rentalcars. Pensez à prendre toutes les assurances nécessaires dès la réservation depuis la France car une fois sur place, les agents locaux essayent de vous refourguer des assurances pas toujours justifiées et il faut savoir être ferme. Très ferme. Cela sera notre seule déconvenue du séjour.

Soyez également très prudents sur la route car la conduite des siciliens est sportive et imprévisible. On vous aura prévenu!

Budget pour un voyage en Sicile

Notre budget retour de voyage : 2087,00€ à deux tout compris pour 10 jours

Vols : 294€ 
Hébergements : 586 €
Transports : 579,90€
Location de voiture : 262,50€ avec toutes les assurances
Essence : 220€
Transfert pour Stromboli : 97,40€
Visites et excursions : 328€ (Guide Etna + Guide Stromboli + île de Motyé + entrées dans les autres sites)
Alimentation : 300

Les personnes qui voyagent avec un budget serré pourront réduire leurs dépenses à environ 50 € par jour, à condition d’opter pour des B&B, des sandwiches le midi, et de limiter les sorties nocturnes. L’offre hôtelière étant importante, nous avons réservés tous les hébergements le jour même et en fin de journée afin d’obtenir des prix attractifs! 😉

Itinéraire de notre Road Trip

Image1

Conseil: Notre itinéraire a été construit au jour le jour et est ambitieux. Nous conseillons de le réaliser sur 15 jours pour plus de sérénité.

Jour 1 | Catane

Nous arrivons à Catane. Capitale économique de la Sicile, elle a su vivre au rythme des humeurs de l’Etna. Détruite sept fois par les éruptions du volcan et par des tremblements de terre, elle fut totalement reconstruite en 1169 et en 1693 d’après le style architectural de l’époque baroque.

En 2002 Catane a été déclarée par l’UNESCO Patrimoine Mondial de l’Humanité. La ville est en plein chantier, de nombreux monuments sont cours de restauration pour redonner à cette ville sa splendeur d’antan.

Nous avions prévu de passer uniquement l’après-midi et la nuit ici vu que nous y retournons pour le vol retour et que l’agitation incessante des grandes villes ne nous attirent pas particulièrement.  Le temps de poser nos affaires à l’hôtel, nous ressortons faire une balade histoire d’avoir un bref aperçu.

Nous empruntons la Via Crociferi avec ses églises baroques. Nous nous arrêtons sur la place Duomo devant la cathédrale Sainte Agathe (« Duomo di Sant’Agata »), et les fontaines « Fontana Dell’Elefante » et « Fontana dell’Amenano ». Puis nous prenons la Via Etnea jusqu’au parc Giardino Bellini et dégustons une énorme pizza dans la charmante ruelle via Santa Filomena.

Bon plan: Pour ceux qui auraient une envie de poisson, rendez-vous au marché au poisson de Catane qui se situe au sud de la place Duomo juste derrière la Fontana dell’Amenano. Fraîcheur des produits et bonne ambiance assurée!

DSC_0431

A voir à Catane

Pour les plus curieux, voici une liste des principaux sites à visiter:

  • Piazza del Duomo
  • Palazzo Biscari
  • Collegiata
  • Chiesa San Benedetto
  • Museo Storico dello Sbarco
  • Piazza Università
  • Via Etnea
  • Villa Bellini
  • Castello Ursino
  • Anfiteatro Romano catane

Où dormir à Catane

Hôtel: Suite Inn Catania
Prix: 63€

Jour 2 | Ascension de l’Etna

Le plus grand volcan d’Europe est situé sur la côte orientale de la Sicile. Il est en activité permanente depuis la nuit des temps et reste un des volcans les plus actif au monde. Les témoignages de sa puissance sont nombreux sur l’île.

Lors de l’ascension, on est frappé par le paysage lunaire et désertique qui témoigne de ses colères passées. Coulées de lave, tapis de cendres, panache de fumée, soufre. Une indescriptible sensation nous submerge. On a beau savoir que le magma coule sous nos pieds, on reste fasciné par le spectacle et on espère secrètement une imprévisible éruption. Une expérience unique sur le toit de la Méditerranée!

DSC_0761

> Lien vers notre GUIDE PRATIQUE pour l’ascension de l’ETNA avec toutes les informations liés à l’organisation

Jour 3 | de Syracuse à Agrigente

Quand on évoque Syracuse, on pense tout de suite à la chanson d’Henri Salvador « J’aimerai tant voir Syracuse… ». Une étape incontournable lors d’un voyage en Sicile recommandée par tous les guides.

Quartier arabe de Syracuse

Levés à l’aube, nous partons à la découverte du quartier Arabe: un quartier populaire et avec beaucoup de charme. Cette balade matinale aux premières lumières du jour a été un vrai bonheur. Une Italie comme on l’aime: belle et authentique.DSC_0854

DSC_9792

Site archéologique de Néapolis

Après avoir petit-déjeuné, nous partons à pied à la découverte du site archéologique de Néapolis. En chemin, vous ne pouvez pas imaginer notre déception: un bruit permanent, des klaxons, une marée humaine… Bref! tout est à l’opposé de ce que nous avons vécu ce matin!

Conseil : prenez pour seulement 5€ un « Hop off hop on » pour rejoindre Néapolis. Vous découvrirez les sites principaux, gagnerez du temps, et vous pourrez toujours vous arrêter en chemin si vous le désirez. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait pour le retour.

En chemin, quelques détails attirent tout de même notre attention 😉

DSC_9808

DSC_0879

Arrivé au théâtre grec , nous sommes déçus. Des spectacles ont lieu le soir et, pour protéger les marches, un revêtement artificiel est apposé dessus : le charme du lieu est brisé. DSC_9817Nous passons devant les grottes de Cordari et Salnitro. Il est 10h30. Les bus de touristes arrivent en nombre. Nous n’avons qu’une seule envie: fuir de cet endroit bondé.

Bon plan: Arrivez absolument à l’heure d’ouverture ou en fin d’après-midi pour profiter des sites en toute tranquillité. Cela nous a servi de leçon pour le reste du voyage.

Fred insiste pour aller voir l’Oreille de Denys (en italien « Orecchio di Dionisio »). L’endroit est magnifique et nous sommes accueillis par les chants d’une chorale. L’acoustique y est hallucinante! Mais encore beaucoup de monde et il faut attendre plusieurs minutes et être très réactif pour prendre une photo.

Puis nous finissons notre visite par l’amphithéâtre Romain dont il ne reste que quelques ruines.

DSC_9928Nous partons d’ici avec une seule idée en tête: trouver un endroit plus paisible. A ce moment précis, nous ne comprenons pas l’engouement que suscite cette ville… mais c’est peut être parce que nous n’avions pas encore fait la découverte de la petite île d’Ortygie.

La petite île d’Ortygie

Nous flânons quelques heures dans son dédale de ruelles étroites et nous sommes émerveillés par ce mélange des genres: l’histoire est passée par là et les influences se bousculent… Ce quartier contraste avec l’effervescence du reste de la ville. Ici, peu de voiture et une ambiance paisible.

DSC_9775

Conseil: Nous vous conseillons de profiter des premières lumières du jour pour vous balader en ville. Un vrai bonheur: le silence y règne et vous avez l’impression de l’avoir rien que pour vous. D’une manière générale, si vous êtes du genre « sauvage » comme nous et que vous fuyez la foule, il faut vous lever tôt! Très tôt!

Que voir autour d’Ortygie

  • La place del Duomo avec sa cathédrale et ses palais
  • Le pont Umberto
  • Le temple d’Apollon
  • Le long des remparts:
    • Le port
    • La fontaine Aretusa
    • Le château Castello Maniace

Où dormir à Syracuse

Hôtel : Domus Mariae Albergo. Idéalement situé et avec un petit-dej à tomber par terre!
Prix : 75€ la nuit pour 2 personnes

Villages perchés du Sud-Est de la sicile

En milieu d’après-midi, nous reprenons la route direction Agrigente et la vallée des temples. En chemin, nous en avons profité pour traverser les villages perchés de Noto et Ragusa.

DSC_9995

DSC_1035

DSC_1038

Conseil: Si vous avez le temps nous vous conseillons de faire une halte d’une nuit dans la région Sud-Est pour ne pas courir comme nous et apprécier le charme pittoresque de ces villages.

Jour 4 | Région d’Agrigente

La vallée des temples

Exceptionnel témoignage de la Grande Grèce, l’aire archéologique d’Agrigente a été déclarée Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997. Les vestiges de cette cité hellénique devenue ensuite punico-romaine sont composés de trois temples merveilleusement sauvegardés :

  • le temple de la concorde,
  • le temple d’Héraclès et
  • le temple d’Héra.

Le matin nous empruntons l’accès privé de notre hôtel pour nous rendre sur place. En quelques minutes nous voilà seuls face au temple de la concorde. Le moment est exceptionnel. Le temple de la Concorde est, avec le temple Héphaïstéion (Théséion) d’Athènes et le temple de Poséidon à Paestum, l’un des temples les mieux conservés de l’antiquité grecque.

DSC_1133

Nous continuons notre visite direction Le temple d’Héraclès. Remontant au début du Vème siècle, cest le plus ancien de tout ceux situés près de la muraille sud.

Notre visite se termine par le « temple d’Héra » ou encore « de Junon Lacinienne ». C’est le dernier de la série puisqu’il se trouve à l’extrémité sud-est du plateau. En vérité, on ne sait trop à qui ce temple était dédié: son attribution à Héra ne repose que sur une confusion ancienne avec le temple d’Héra du Capo Lacinio, près de la ville calabraise de Crotone. En tout cas, il est magnifique!

Informations pratiques

Prix : L'entrée coûte 10€

Où dormir à la vallée des temples

Hôtel : Pour explorer ce parc, la veille nous avons profité d’une super promotion à l'hotel Villa Athena. Un lieu d’exception situé en face du Temple de la Concorde. Situé à seulement 200 mètres du parc archéologique d’Agrigente et disposant d'une entrée privée dans le parc, vous ne pouvez être plus près et serez donc seuls à l'ouverture! Véritable chef-d’œuvre de style dorique, cet hôtel mêle nature, art et beauté pour créer une ambiance unique dans le genre. Cela a été le craquage de notre séjour mais nous avons pu profité du parc en toute tranquilité dès l'ouverture!
Prix : 120€ la nuit pour deux personnes (offre promotionnelle)

Scala dei Turchi

Située à une dizaine de kilomètres à l’ouest d’Agrigente, cette falaise calcaire d’un blanc éclatant surplombe une mer turquoise avec comme toile de fond un ciel azur… Après une journée de route la veille, Nous sommes juste ravis de profiter d’une journée au soleil, et de notre première baignade.  Un vrai régal!

DSC_0236

DSC_0301

DSC_0283

Sélinonte

Notre promenade Antique continue. Direction la belle et charmante Sélinonte: une des plus importantes cités grecques. Aujourd’hui elle  n’est plus que ruines et les vestiges du parc archéologique témoignent de son histoire flamboyante qui nous renvoie dans l’Antiquité.

Le site comprend une importante acropole fortifiée qui surplombe la mer. Cinq temples plus ou moins bien conservés la domine.

Nous avons fait la balade en fin de journée: un vrai bonheur pour les yeux! Un site d’une incroyable beauté.

Les lieux à découvrir sont l’Acropole qui comporte 5 temples et les restes d’un mégaron (pièce principale des riches habitations de l’âge de bronze) et plusieurs vestiges construits sur des collines :

  • La colline orientale, avec 3 temples, une nécropole, un musée.
  • La colline de Manuzza avec la cité antique et la nécropole.
  • La colline de Gaggera avec les sanctuaire Demeter Malophoros et Zeus, un temple, une nécropole, et un musée.

DSC_0408

Informations pratiques

Prix : L'entrée coûte 6€ (prévoyez des espèces)

Où dormir à Sélinonte

Hôtel : La Terrazza Sul Mar Mediterraneo
Prix : 36€ la nuit pour deux personnes

Où manger à Sélinonte

Restaurant : fresco mare. Comme son nom l'indique, poisson frais au menu. Terrasse arborée.
Web : http://www.frescomare.it/

Jour 5 | Des salines de Trapani à Zingaro

Salines de Trapani

Au levé du jour, nous prenons la route vers les Salines de Trapani. Au port de Marsala, les lumières sont magnifiques!

DSC_1539

Les Salines de Trapani forment une réserve protégée d’environ 1000 hectares de marais salants. Leur exploitation remonterait à l’époque des Phéniciens. Pour les découvrir, vous pouvez soit assister à la récolte du sel soit les parcourir en vélo.

DSC_1794

Nous optons plutôt pour une visite de l’île de Motyé (« Isola di Mozia ») et de son musée archéologique.

Île de Motyé

A une quinzaine de minutes en bateau depuis la saline, cette petite île est l’une des plus anciennes colonies phéniciennes de Sicile. Fouillée et mise en valeur par son propriétaire anglais Joseph Wittaker, ce site complète les visites des temples grecs. Comptez environ 2/3h pour en faire le tour et approfondir vos connaissances de l’histoire de la Sicile.

DSC_1737

Informations Pratiques

Prix de la visite de l'île de Motyé: 
- Traversée en bateau: 5€ par personne
- Accès au site: 9€ par personne
Durée : 2/3 heures

Erice: Castello di Venere

Perché à plus de 900 mètre d’altitude, le Castello di Venere (château de Vénus) est un bastion normand qui offre une vue à 360° sur la Sicile occidentale: de San Vito Lo Capo jusqu’aux îles Égades.

DSC_1931

DSC_1856Nous avons parcouru ses charmantes ruelles pavées et en avons profité pour découvrir Il Duomo, le château Torri Pepoli et le jardin Balio. Un petit bout de France en Italie.

DSC_1945

DSC_1935

Comment accéder à Erice

3 moyens de se rendre au sommet:

  • La Strada provinciale 31: route récente empruntée par les bus et la majorité des touristes
  • La Strada provinciale 3 accessible depuis la SS187: route plus escarpée, sinueuse, étroite, moins entretenue, mais avec des points de vue à couper le souffle
  • Autre option : prendre le funiculaire qui vous mènera pour 9€ au sommet en une quinzaine de minutes. Attention toutefois, la gare est un peu excentrée du centre ville de Trapani. Plus de détails par ici.

Nous avons bien entendu pris la Strada provinciale 3 malgré une interdiction ce jour-ci de circuler à double sens. Sur la route, à chaque nouveau virage il nous semble impossible que la vue soit plus belle encore, et pourtant… nous nous sommes arrêtés de nombreuses fois.

DSC_1947

DSC_1853

Conseil: Allez-y ne serait-ce que pour admirer la vue! Et si vous avez le temps, y passer la nuit pour admirer le coucher du soleil.

Nous reprenons la route vers Scopello pour passer la nuit et nous rapprocher de la réserve de Zingaro.

Ou dormir à Scopello

Hôtel : Residence Guidaloca
Prix : 46€ par nuit pour deux personnes

Jour 6 | Réserve naturelle de Zingaro

Ce matin direction la réserve de Zingaro, première réserve naturelle de Sicile. Elle s’étend sur 7 km, du charmant village de Scopello à l’est, jusqu’à San Vito Lo Capo à l’ouest. Véritable paradis pour les amateurs de randonnée, elle offre de nombreux itinéraires permettant d’explorer ses moindres recoins.

L’idéal est d’emprunter le « Sentiero di mezza costa » ou le « Sentiero Costiero », des balades sans difficulté qui vous prendront environ 4 heures de marche. Les sentier longent la côte et offre des vues imprenables sur de magnifiques criques aux eaux cristallines: dur de résister à l’envie de faire trempette!

Du Sud au Nord, les principaux spots:

  • Cala Capreria
  • Cala del Varo
  • Cala Della Disa
  • Cala Beretta
  • Cala Marinella
  • Cala Tonnarella Dell’Uzo : la plus grande mais aussi la plus bondée car plus accessible depuis San Vito Lo Capo. Pour info, passé la plage en s’écartant un peu du sentier, des mini criques beaucoup plus intîmes sont nichées dans les rochers.
  • L’impressionnante grotte « di Mastro Peppe Siino »

Les contrastes de couleurs entre la végétation et le turquoise de la mer sont saisissants. Figuier de Barbarie, Câprier, Fenouil marin, Oléandre, Laurier, Oliviers, Amandiers, un vrai condensé de Méditerranée qui fait remonter en nous le doux parfum de notre enfance. Nous avons même eu la chance d’apercevoir un banc de dauphin!

DSC_0681

DSC_2147

DSC_2105

DSC_2129

Informations pratiques

Accès: La randonnée est accessible depuis le petit village de Scopello ou bien de San Vito Lo Capo.
Temps: prévoyez une journée, la randonnée fait environ 14km aller/retour. Si vous compter faire des pauses photos ou baignades prévoyez large.
Difficulté: Facile 
Prix : 5 € par personne. 
Ouverture : Accès à partir de 7h du matin
Conseil :
– Prenez de l’eau en quantité suffisante car il fait relativement chaud. En Juin, avec 3 litres pour deux, c’était juste.
– Préférez l’accès par Scopello qui est plus sauvage et bien moins fréquenté que celui de San Vito Lo Capo (station balnéaire oblige).

Où dormir prés de Zingaro

Hôtel: L'Ulivo Blu Casa Vacanze est un hébergement près de Scopello calme et paisible avec une magnifique vue sur l'intérieur des terres! Un havre de paix après la rando de la journée!
Prix : 38€ la nuit pour deux personnes

Où manger sur le pouce prés de Zingaro

Market Scopello: Produits frais et locaux. Sandwiches préparés à la demande. Vous baverez devant la vitrine du traiteur. Bon plan aussi pour prendre le p'tit dej ou le goûter.
Adresse: SP63 juste avant l'entrée de Scopello

Jour 7 | Le nord de la Sicile

Ségeste

Situé à quelques kilomètres de Trapani et de Scopello, le majestueux temple dorique de Ségeste se dresse dans un environnement champêtre d’une beauté exceptionnelle.

DSC_0798

DSC_2303Le site comporte également un théâtre plus récent qui date de l’époque romaine. Situé à flanc d’une colline, il domine fièrement le temple à 440 m d’altitude. Pour l’atteindre, un bus à 1€ vous évitera de gravir à pied les 4km qui vous en séparent.

Quand on se retrouve devant ce chef d’œuvre architectural et cette vue, on se demande comment ils faisaient à l’époque pour rester concentrés sur les spectacles!

DSC_0856-2Pour profiter du site, encore une fois, pas de secret ! Il faut être matinal et arriver à l’ouverture. Être patient pour laisser passer les groupes de touristes qui repartent toujours après quelques photos. Puis s’imprégner de ce lieu d’une autre époque en toute intimité…

Cefalù

Nous avions entendu tellement de belles choses sur cette ville et vu tellement de photos avec ces eaux turquoises. Malheureusement pour nous, le soleil nous fait faux bon ce jour là…

Cela ne nous a pas empêché de flâner l’après-midi dans ses ruelles pavées, de découvrir sa magnifique cathédrale normande, son petit port de pêche et ses remparts. Le temps étant maussade nous ne sommes pas montés sur le rocher.

DSC_2498

DSC_2467

Où prendre le gouter à Cefalù

Bar Duomo: Faîtes un tour au Bar Duomo pour prendre une glace ou déguster une délicieuse patisserie
Adresse: 24 Piazza del Duomo 

Nous reprenons la route en direction du port de Milazzo pour la nuit.

Où dormir à Milazzo

Hôtel : Solaris B&B
Prix : 36€ la nuit pour deux personnes

Jour 8 | Stromboli

Direction le sommet du Stromboli! A quelques 924m d’altitude, ça grimpe sec! Le sentier débute dans une végétation assez dense avec de jolis points de vue sur le village en contrebas. Rapidement le chemin devient sablonneux. Le brouillard et le vent s’invitent à la balade…
Arrivé au sommet, le cratère est couvert. La frustration d’avoir fait autant d’efforts et de ne rien voir… La déception est grande mais on espère toujours assister au spectacle. Nous entendons de sourdes explosions mais nous ne voyons toujours rien. Soudain, sans avertissement, les nuages se dégagent. On retient notre souffle. La lave est là! Difficile de décrire ce que l’on ressent à ce moment-là… Humilité et émerveillement! Voir un volcan en éruption, une expérience unique!

DSC_1263

> Lien vers notre GUIDE PRATIQUE pour une ascension du Stromboli réussie

Jour 9 | Castelmolla

De retour à Milazzo vers 15h, nous prenons la route vers Taormina. La ville étant bondée à notre arrivée, nous décidons de découvrir un peu plus haut le village perché de Castelmolla.

Nous avons adoré l’atmosphère calme et paisible qui y régnait. Ses ruelles pavées, ses petites maisons anciennes, un vrai havre de paix qui tranche avec la cohue de Taormina et de ses touristes… La vue au sommet du village vaut à elle seule le détour!

DSC_2923

Nous profitons d’un magnifique coucher du soleil sur l’Etna, oui ! Encore lui, il nous suit partout 😉

DSC_1317 Où dormir à Castelmolla :

Hôtel : B&B Casa Bellavista
Prix : 60 EUR

Où manger à Castelmolla :

Nous sommes tombés sur une très belle adresse ce soir: La taverna del Etna. Situé au centre du village, ce restaurant nous a proposé un repas excellent que nous avons dégusté au coucher de soleil sur sa terrasse panoramique. La vue sur l’Etna est imprenable.
Prix : Comptez entre 15 et 40€. 
Web : http://www.latavernadelletna.it

Jour 10 | Taormina et les gorges de l’Alcantara

Taormina

Perchée sur mon rocher, baignée dans les fleurs de toutes les couleurs, fière de ses vertiges, offrant un des plus beaux panoramas de l’île, je suis Taormina la romantique.

Il faut dire que tous les siciliens ne jurent que par Taormina. A chaque escale, on nous a conseillé d’aller la visiter. Naturellement, nous avions hâte de la découvrir.

La déception fut alors toute aussi grande en découvrant une ville certes d’une beauté incontestable mais la vilaine bétonite sur le littoral a fait son œuvre aussi par ici et les touristes sont nombreux, trop nombreux! Victime de son succès, Taormina est devenue une destination balnéaire très prisée par les voyageurs du monde entier.

Attention: le centre-ville est interdit à la circulation. Les parkings se font rare et il peut devenir difficile de trouver un emplacement libre. Si vous dormez sur place, veuillez vérifier que votre hôtel a bien un parking.

Nous visitons son célèbre théâtre antique. Il faut avouer que malgré les installations scéniques mises en place par le festival d’art de Taormina, le site ne peut laisser personne indifférent. Creusé dans la roche et tourné vers la mer avec sa magnifique vue sur l’Etna: le lieu est majestueux. Vous ne pouvez aller en sicile sans la visiter!

Bon plan: il faut arriver à l’ouverture car les premiers cars de touristes arrivent à 10h00 ou pour le coucher du soleil

DSC_3052DSC_3057

Informations pratiques

Prix : 10€ par personne.
Horaires d’ouverture: de 9h du matin jusqu'à une heure avant le coucher du soleil.

Isola Bella

Si vous avez un peu de temps, vous pouvez faire une escale à Isola Bella: la plus belle plage de Taormine. Cette plage de galets, enserrée aux pieds de la ville, s’étend face à l’île du même nom. Compte-tenu du monde déjà présent sur la plage, nous avons fait l’impasse sur la balade insulaire et nous sommes contenter de l’admirer de haut : loin de la foule.

Conseil:
– L’île est reliée à la terre ferme par une étroite bande de plage, qui disparaît et apparaît au gré des marées alors n’oubliez pas de vous renseigner ici avant d’y aller.
– Allez-y tôt car la plage est vite bondée

DSC_3076

Les gorges de l’Alcantara

Notre séjour se termine par les gorges de l’Alcantara. Situées à 24 km de Taormine, elles ont été formées par la rencontre de la lave du cratère Moio et du fleuve Alcantara lors d’une éruption de l’Etna.

Arrivé sur place, des parois d’orgues basaltiques d’une 50 m de hauteur vous accueillent : grandiose! Nous avons profité de la fraîcheur du site pour se baigner et faire une pause pique-nique.

Conseil: En juillet et août, l’endroit est pris d’assaut par les touristes. En dehors de cette période, c’est un véritable petit paradis!
DSC_3155
Gorges de l’alcatara

Comment aller aux gorges de l’Alcantara

Il existe deux accès pour visiter les gorges:

  • Le premier est signalé par une pancarte et un grand parking qui vous permettra de garer facilement votre voiture. Vous pourrez descendre jusqu’aux gorges en ascenseur. On vous proposera de participer à une visite guidée en groupe avec de grandes bottes pour ne pas vous mouiller. La classe! 😉 Ou faire du Canyonning. Prix de l’entrée hors visite: 8€.
  • Le second, que nous avons pris, est l’accès communal qui se situe à quelques dizaines de mètres de l’entrée privée. Garez votre voiture sur le bord de la route ou un plus loin près des habitations et descendez les escaliers. Vous arriverez en quelques minutes à l’entrée des gorges… gratuitement. A bon entendeur!
Pour aller plus loin : Le parc de l'Alcantara dispose de nombreux sentiers de randonnée.Plus de détails ici

Le temps de sécher nos affaires, nous reprenons la route vers Catane pour décoller vers Paris.

Après ce tour « express » de la Sicile, nous revenons un peu fatigués par le rythme soutenu que nous nous sommes imposés mais la tête remplie de souvenirs et de belles images. Si nous devions relever un point noir, c’est  l’urbanisation massive du littoral Sud qui gâche quelque peu les trajets entre chaque étape. Cependant la Sicile est très riche et saura satisfaire les voyageurs les plus exigeants. Allez-y sans hésiter! Nous y retournerons certainement pour apprécier le calme des îles Egades et Eoliennes!

Posted by:mytripfab