Saviez-vous que le Sud de l’Andalousie renferme l’un des seuls déserts d’Europe ? Le désert de Tabernas. Classé Parc Naturel en 1989, ce site offre des paysages à couper le souffle à seulement 2h30 de vol de chez nous.

Il faut savoir qu’en  dehors de l’incontournable trio Grenade- Séville -Cordoue, cette région de l’Espagne renferme de véritables merveilles de la nature. Nous avons donc profité d’un pont de Novembre pour quitter la grisaille parisienne et découvrir entre autres ce fameux désert.

Il y a des millions d’années, le couloir entre la Sierra de Filabres et la Sierra Alhamilla était submergé par la Méditerranée. Depuis, la mer s’est retirée pour donner naissance à un bassin sédimentaire constitué de sable, d’argile et de limon. Au fil du temps, la force des éléments et l’érosion ont sculpté la roche pour créer les reliefs et ravines («bad lands») que nous pouvons admirer aujourd’hui.

TABERNASCe paysage constitué de palmiers, d’agaves, de cactus et de figuiers de Barbarie est isolé de l’humidité du littoral. C’est la région la plus sèche d’Europe et l’on raconte même qu’il aurait fait plus de 50°c lors de la canicule de 2003.

Malgré son aridité, le désert de Tabernas contient de nombreuses zônes de nidation et il ne sera pas rare d’apercevoir des faucons pèlerins et des aigles. Nous avons même aperçu un renard en fin de journée.

Etendu sur plus de 10 000 hectares, le désert de Tabernas rappelle les déserts de l’ouest américain. Sa ressemblance est telle qu’à partir des années 50 il a servi de décor à de nombreux films tel que « Il est une fois dans l’ouest« , « Le bon, la brute et le truand » ou même « Lawrence d’Arabie » et « Indiana Jones ».

TABERNAS

Si à son apogée ce “Mini Hollywood” a compté jusqu’à 14 villages de Western, il ne n’en reste plus qu’un seul en activité : Fort Bravo. Ce dernier a récemmment servi de décor lors du tournage de scènes d’« Exodus : Gods and Kings ». Les autres ont été laissés à l’abandon pour le plus grand plaisir des photographes ou convertis en parc d’attractions pour une immersion totale dans l’univers du far-west et des Westerns-Spaghetti.

Que faire au désert de Tabernas

Découvrir à pied le cœur du désert

S’il y a un sentier à arpenter, c’est bien celui du désert. Ce parcours d’environ 14 km permet de découvrir les lieux les plus emblématiques de ce site naturel : plateau, canyon, ravines, roches multicolores et même des oasis. La boucle complète prends environ 5h mais une version plus courte (9km) ne prendra que 3h.

Si ce sentier est incontournable, son balisage est approximatif et il faudra préparer son itinéraire avant de s’y aventurer.

Le sentier du désert de Tabernas

Arrivé au parking du parc Oasys / Mini Hollywood, nous suivons le panneau indiquant l’office de tourisme et longeons les barrières en bois jusqu’à un panneau indiquant les différents sentiers.

TABERNAS

Après une centaine de mètres, nous arrivons à un escalier qui s’enfonce dans le canyon. En contrebas, les parois et ravines du canyon sont encore plus impressionnantes. Nous traversons un épais taillis de roseaux pour atteindre l’autre côté de la rive. Contre toute attente, le sol est humide et presque marécageux.

Le lit du cours d’eau est désormais sablonneux et asséché. Par endroit il est immense et l’on perd ses repères face à cette vaste étendue. Le balisage de la randonnée est quasiment inexistant mais notre regard est attiré au loin par une immense Oasis. Avec la chaleur et l’aridité du lieu, on croirait presque voir un mirage tout droit sorti du film Lawrence d’Arabie.

Nous longeons la Rambla de Tabernas sous un soleil écrasant et arrivons au pied de ces immenses palmiers. Après une courte pause à l’ombre, nous décidons de découvrir la Rambla en suivant le sentier au fond du ravin.

TABERNAS

Nous revenons sur nos pas près du lit de la rivière et pensons une fois de plus avoir perdu notre chemin. Nous décidons sans grande conviction de nous diriger vers la route nationale et la traversons en passant sous le pont de Callejones. Nous laissons peu à peu les canyons sur notre droite pour ensuite remonter en direction de hautes parois rocheuses. Le paysage est magnifique et le Mont Alfaro, emblème de Tabernas, domine du haut de ces 744m les autres formations rocheuses.

La batterie de notre portable a rendu l’âme : nous ne pouvons plus nous localiser. Nous décidons de faire demi-tour car nous ne savons pas si nous pouvons finir la boucle avant la nuit. Nous revenons sur nos pas et faisons donc l’impasse sur les décors des films de Sergio Leone : cela sera pour une prochaine fois!

TABERNAS

TABERNAS

Quelques conseils avant de s’aventurer sur le sentier du désert de Tabernas

  • Le lieu de départ de la randonnée a été difficile à trouver. Même si un panneau indique l’office de tourisme, ce dernier a du être détruit car nous ne l’avons pas trouvé. Ne cherchez pas comme nous pendant plusieurs minutes et longez les barrières en bois du parking d’Oasys (en ayant l’entrée du parc dans votre dos).
  • Nous vous conseillons de préparer l’itinéraire avant de partir et de le sauvegarder sur votre téléphone portable : le balisage est très discret voire inexistant à certains endroits. Même en ayant pris en photo la carte en début de randonnée, nous avons perdu beaucoup de temps à chercher notre chemin et souvent hésité à faire demi-tour… Un conseil : allez sur ce site ou celui-là pour moins « galèrer » que nous!
  • Prenez de l’eau en quantité suffisante (mini 1.5l par personne) et une casquette ou un chapeau pour vous abriter : même en novembre nous avons eu chaud au fond du Canyon.
  • Nous vous conseillons également de prendre des chaussures de randonnée montantes car par endroit le lit de la rivière peut être encore meuble et humide (surtout au début de la rando dans les roseaux ou nous avons été trempés jusqu’aux mollets)

Pour aller plus loin

Visiter les villages western : Fort Bravo, Oasys, Western Leone

Les villages de Fort Bravo (anciennement Texas Hollywood) et Western Leone ont été initialement construits par l’industrie cinématographique et utilisés comme décor pour le tournage de nombreux Westerns. Saloon, banque, prison, commerces, écuries… vous permettront de faire un saut dans le temps et réveiller le John Wayne qui sommeille en vous.

Oasys / Mini Hollywood est le parc thématique de la région. Au programme : spectacles, reconstitutions de duels et une réserve zoologique de 800 animaux dont 200 espèces différentes.

Ces parcs d’attraction ne nous ont pas inspiré et avons préféré nous aventurer dans les ruines des villages fantômes qui bordent la nationale.

Visiter la ville de Tabernas

Si vous avez le temps, prenez une petite heure pour apprécier l’architecture de Notre Dame de l’Encarnacion et voir le château du village de Tabernas. Dominant fièrement la région sur son éperon rocheux vous ne pourrez pas passer dans la région sans l’apercevoir. La vue sur la vallée et le désert vaut à elle seule le détour.

DSC_3015-3

Quand aller au désert de Tabernas

Il faut savoir que les températures sont négatives en hiver et dépassent souvent 40°c en Juillet/Aout. La meilleure période pour visiter le désert du Tabernas est donc le printemps mais également l’automne : le soleil est moins agressif et les températures supportables. Si vous êtes déjà dans le coin, les prévisions de la semaine sont par ici.

Se rendre au désert de Tabernas

Le désert de Tabernas est situé dans le sud est de l’Espagne à environ 30 km au nord d’Almería. Pour se rendre dans ce désert, le plus simple est de d’emprunter l’A92 puis la N340. Cet itinéraire amène à proximité des paysages les plus arides du désert.

 

Combien de temps rester au désert de Tabernas

  • Pour faire une ou deux randonnées et un parc il faudra rester une nuit sur place.
  • Pour explorer dans les moindres recoins le désert, au minimum 3 ou 4 jours.

Ou dormir près du désert de Tabernas?

Idéalement située au cœur du désert de Tabernas, cette maison d’hôtes ou celle-ci sont les plus proches du site (Prix :40/50eur la chambre double). Pensez à réserver à l’avance car il y a peu d’hébergement dans le coin.

Comme nous n’avions pas trouvé de chambres à Tabernas, nous avons dormi près de Nijar dans ce charmant établissement (Prix : 55eur pti-dej inclus). A environ 1h de route, ce n’est certes pas la porte à côté mais il nous a rapproché de la magnifique région de Cabo de Gata.

DSC_3676

Ce lieu rappelle que le désert n’est pas toujours là ou le croit et nous a permis de faire un saut dans le passé. Une expérience à vivre le temps d’un long week-end.
Posted by:mytripfab

Laisser un commentaire