Savoir quel objectif acheter peut devenir un vrai casse-tête lorsque l’on débute en photographie! Grand angle, 50mm, trans-standard, téléobjectif ? Avant d’investir les yeux fermés, autant savoir à quoi sert chaque objectif.

Les types d’objectifs

lenseTypes.2png

Un conseil : mettez le paquet sur vos objectifs plutôt que sur votre boîtier!

Fish-Eye

Ces objectifs ont un angle de vision très grand : jusqu’à 180°. C’est un peu plus que ce que l’on peut obtenir avec une go-pro. Ces objectifs déforment énormément les images et sont très spécialisés : à utiliser avec finesse et parcimonie.

=> J’en ai eu un et je l’ai revendu 2 mois après car étant trop spécifique, je ne l’utilisais pas. La gopro me suffit amplement.

Grand angle et super grand-angle

On les appelle « Grand-angle » ou « Super grand-angle » car ce que l’on voit dans l’objectif est plus large que ce que voit notre œil. Ce type d’objectif sert beaucoup pour des photographies d’immersion : action, paysages, architecture…  Si l’on souhaite capturer le plus possible la scène qui s’offre à nous, c’est l’objectif idéal.

=> C’est l’un de mes objectifs préférés avec le télé. Il nous suis partout en voyage.

A noter :

  • Il s’agit de l’un des objectifs les plus technique à maîtriser. Si l’impression d’immensité augmente, les déformations dues à la perspective aussi. A quelques cm d’écart vous pouvez sublimer ou ruiner votre photo. (au début, sans maitrise, cela peut être frustrant)
  • Les optiques de 24 mm ou moins sont généralement appelées super grand angle.

Zoom standard

Ce type de focale est polyvalente et est en général idéal pour démarrer car il peut faire un peu de tout sans être excellent dans chaque domaine : reportage, portrait, paysage, architecture…

En général on retrouve :

  • le 24-70mm pour les boîtiers plein format
  • le 16-50mm pour les boîtiers moyen format

=> Beaucoup utilisé au début, nous ne l’utilisons plus que pour les photos de mariage ou de soirée.

Télé-objectif

Entre 70mm et 300mm, ce type d’optique sert au portrait, à la photo de paysage, la photo animalière, la photo de sport. Ils offrent un zoom important de jolis effets de flou même sans avoir une ouverture importante.

=> C’est notre deuxième objectif préféré avec le super grand angle. Il permet de prendre du détail en ville et de « voler » des scènes de vie sans être repéré. Dans la nature, la compression optique qu’il offre sur les paysages est irremplaçable! Il est toujours monté sur un boîtier lors de nos Road Trip!

Super télé-objectif

Au-dessus de 300mm, ce type d’optique sert à avoir un sujet dans le cadre bien qu’ils soit très éloigné. Il est utilisé exclusivement pour la photo animalière, de sport ou d’investigation.

=> Le budget pour s’offrir ce genre de joujou en focale fixe est considérable. On a eu l’occasion de tester un 600mm en Namibie sur un D810. Si le résultat est à la hauteur du prix, il faut aussi avoir envie de se balader avec un bazooka. Il sera donc fait pour vous si vous avez l’âme d’un paparazzi et que vous allez souvent à la salle de gym pour porter ce monstre!

A noter :

  • En achetant un multiplicateur de focale, on peut convertir un télé-objectif en super télé-objectif. On peut par exemple passer de 200mm à 400mm. Pour peu que le télé soit lumineux, cette astuce permet de faire quelques économies et d’avoir de bons résultats. Certains photographes animaliers, comme Guillaume Mazille, en monte souvent sur des super télé pour observer des animaux sauvages sans être repéré.
  • En ayant un boîtier moyen format (APS-C ou DX ou 16×24) le capteur offre un quotient multiplicateur de focale natif. Autrement dit, un 200mm devient l’équivalent d’un 300mm et un 300mm devient l’équivalent d’un 450mm plein format (FX ou FF – Full Frame ou 24×36)coefficient multiplicateur-2

Zoom vs focale fixe

Avantages des focales fixes

  • Qualité : A budget équivalent, une focale fixe produit souvent des images plus nettes et précises (plus de piqué) que les zooms. Ces objectifs sont généralement plus lumineux (grande ouverture donc f petit : super flou et basse lumière)
  • Prix : Les objectifs Pro demande un certain budget mais beaucoup de focales fixes f1.8 sont abordables comme le Nikon 50mm,  le 35mm ou le Samyang AE 85 mm f1.4.
  • Poids : Plus légères et généralement moins encombrantes que les zooms

Avantages des zooms

  • Flexibilité / Versatilité : Les zooms couvrant une plus grande plage focale, ils permettent de réaliser des photos de plusieurs types différents. Certains zoom polyvalents (ou « trans-standard ») comme le Tamron 16-300mm ou Tamron 18-400mm permettent de faire du grand angle, du standard et du télé.
  • Poids : Ils peuvent être un avantage en terme de poids et de coût car vous n’aurez qu’un seul objectif « couteau suisse » plutôt que plusieurs focales fixes spécialisées

Comme les zooms et les focales fixes ont chacun leur lot d’avantages et inconvénients, nous prenons les deux lors de road trip.

Quel objectif acheter pour démarrer?

En synthèse, il vaut mieux privilégier :

  • les zooms standard lumineux (24-70mm FX/FF – 16-50mm DX) avec une ouverture constante à f2.8.
  • les focales fixes (50mm ou 35mm) avec une ouverture à f1.8 ou f1.4 pour profiter de leur qualité d’image
  • les zooms trans-standard même si leur qualité d’image n’est pas au niveau des objectifs lumineux

A noter : TAMRON a sorti deux objectifs très versatiles qui permettent de faire du grand angle (16-18mm) , du standard (35-50mm) et du télé (70-300/400mm). On a offert le 16-300mm à mon père pour ses 70ans. Même si il n’est pas très lumineux et qu’il manque de piqué, j’avoue avoir été séduit par sa facilité d’utilisation, son faible encombrement et son poids. En tout cas, lui, il ne le lache plus.

Les marques et références

Même si cela semble logique, on ne peut pas monter un objectif Canon sur un boîtier Nikon et inversement. Il existe cependant des marques qui règlent ce problème et proposent des objectifs pour ces deux constructeurs : Sigma, Tamron, Tokina, Samyang.

links2

Posted by:mytripfab

Laisser un commentaire