Au cœur de l’archipel des Caraïbes, la Martinique est un véritable petit coin de paradis. Outre son eau turquoise, ses cocotiers et ses plages magnifiques, l’île aux fleurs offre bien plus qu’une image de carte postale. Ce petit bout de terre volcanique nous a fait découvrir une diversité de paysages étonnante. Falaises déchiquetées, forêts tropicales luxuriantes, plages de sable noir, jardins féeriques et cascades pétillantes… Suivez-nous dans ce road trip en Martinique hors des sentiers battus et laissez vous surprendre par la gentillesse de ses habitants du bout du monde…

Road trip Martinique | Guide pratique

Quand partir en Martinique?

Un road trip en Martinique est réalisable toute l’année mais nous vous conseillons de :

  • Privilégier février/mars qui sont les mois les plus secs de l’année. Les températures sont douces (entre 23°C et 25°C) et plus propices à la visite.
  • Eviter la période humide qui se situe entre juin et novembre et plus particulièrement celle des cyclones entre Août et Octobre.

Combien de temps pour un Road trip Martinique?

Avant de partir, nous pensions que séjourner 10 jours de Road trip en Martinique était largement suffisant. Une fois sur place, nous avons rapidement pris conscience de la richesse de ce petit bout de terre et qu’il y avait énormément de sites à découvrir.

Nos conseils :

  • Vous recherchez le Farniente et de belles plages? 1 semaine suffira et vous aurez le temps de vous prélasser sur les magnifiques plages de la côte Caraïbe.
  • Si vous souhaitez explorer l’île et découvrir toute sa diversité, il faudra compter 2 semaines. Cela sera notamment l’occasion d’explorer le nord sauvage ou de faire une halte à Sainte Lucie.

Trouver un billet d’avion pour se rendre en Martinique

Depuis Paris, trois compagnies desservent régulièrement « Fort de France » :

  • AIR FRANCE : un à deux vol par jour en haute saison au départ de paris Orly
  • CORSAIR et AIRCARAÏBES : une fois par jour au départ d’Orly
  • XL AIRWAYS depuis Charles de Gaulle quatre vols par semaines.

Les prix peuvent s’envoler très vite surtout en saison touristique de décembre à Mars.

En ce qui nous concerne, nous avons été chanceux car, à 2 jours du départ et en période de Carnaval, le vol ne nous a couté que 600 EUR en passant par Air Caraibes.

Le vol représente une grande part du budget voyage, il est important de s’y prendre à l’avance car les prix peuvent s’envoler au dessus de 1000 EUR… Nous ne pouvons que vous conseiller de comparer et d’utiliser un moteur de recherche.

Comment se déplacer en Martinique?

Louer un véhicule en Martinique

Louer une voiture est indispensable pour profiter pleinement d’un road trip en Martinique. Cela vous permettra de vous déplacer du nord au sud sans contrainte et en toute tranquillité.

Toutes les grandes enseignes sont représentées en Martinique : Europcar, Avis, Hertz, Sixt… Les prix sont très compétitifs même en haute saison mais il vaut réserver à l’avance. Comptez environ 200 euros pour une semaine. Comme à notre habitude, nous sommes passé par notre comparateur préféré.

Conduire en Martinique

Les règles de conduite en Martinique sont exactement les mêmes qu’en France. Les routes principales sont bien entretenues mais deviennent vite étroites et parfois très escarpées en dehors des grands axes. Pas de difficultés particulières mais la conduite peut être fatigante pour un citadin non averti. Il n’est pas nécessaire de louer un 4×4.

Où dormir en Martinique? Nord ou sud ?

Sur l’île de la Martinique, les distances ne sont pas très importantes. Vous pouvez traverser l’île du nord au sud en deux heures en dehors des heures de pointe. Donc peut importe votre point de chute, vous pouvez loger un peu partout sur l’île.

A noter que si vous êtes plus « plage » et que vous voulez limiter au maximum vos déplacements, il faudra privilégier le Sud de l’île.

Au niveau budget, nous vous conseillons de louer une petite villa ou un appartement dans les terres (environ 40-50€ la nuitée) mais si vous préférez plus de confort, l’offre hôtelière est très variée et vous trouverez de nombreux établissements ici.

La vue depuis notre hébergement sur les hauteurs du Diamant.

Quel budget pour un road trip Martinique?

Notre road trip en Martinique nous a coûté environ 1000 euros par personne pour une dizaine de jours. Ce budget correspond à un séjour organisé par nos soins en incluant les vols, la location d’un véhicule, les hébergements et l’alimentation (nous avons souvent cuisiné ou acheté de la street food pour réduire les coûts).

Attention : les tarifs varient énormément entre la haute et la basse saison. Réservez bien à l’avance vos hébergements surtout si vous souhaitez partir au moment du carnaval de la Martinique. Fin février / début mars est certainement la période la plus prisée.

Précautions avant le départ

Santé / Maladies tropicales

Pas de problème sanitaire particulier mais protégez-vous contre les moustiques en vous munissant d’un répulsif tropical.

Mancenillier

Votre ennemi principal sera sans aucun doute le Mancenillier. Un arbre toxique présent sur le littoral Martiniquais. Au contact de l’eau, la sève de cet arbre devient comme de l’acide et peut vous brûler au 3ème degré… Il a été appelé par les colons « l’arbre de la mort » et est classé dans le livre des records comme étant l’arbre le plus dangereux du monde.

Tout contact entre cet arbre est DANGEREUX donc quelques précautions s’imposent:

  • Ne vous abritez pas sous un mancenillier pendant les pluies
  • Ne mangez pas ses fruits (ils ressemblent à des pommes vertes)
  • Ne touchez pas ses feuilles même au sol

Il sera facile de repérer ces arbres car ils sont généralement indiqués par un gros trait rouge sur le tronc. Ce marquage n’est pas systématique alors soyez alerte (surtout dans les zônes plus reculées).

Cyclones

Les cyclones se développent pendant la saison humide entre juin et novembre et plus particulièrement entre Septembre et Octobre. Les outils de prévision météorologique permettent de détecter les cyclones dès leur formation et de suivre leur progressions. Prenez le temps de vérifier régulièrement les alertes météo et écoutez les consignes en cas d’alerte.

A ne pas manquer pour un road trip Martinique

Notre Road trip Martinique en 10 jours

Pour découvrir toutes les beautés cachées de la Martinique, rien ne vaut un road trip. Le long de routes sinueuses et panoramiques, vous pourrez explorer les contrées reculées du nord de l’île. Ne manquez surtout pas la Route de la Trace qui traverse la Martinique de la côte nord Atlantique à Pointe-à-Pitre.

ETAPE 1 | Le SUD OUEST |de Saint Luce aux trois îlets

La grande anse du Diamant

Anse du Diamant – Balade matinale sur la plus célèbre des plages martiniquaise

La grande anse du Diamant est sans aucun doute la plus célèbre plage de la Martinique! Eau turquoise, cocotiers, sable blanc… c’est la carte postale parfaite! Étendue sur près de 3km, il est très agréable d’effectuer une balade à pied le long du littoral mais il peut être dangereux de s’y baigner. Les courants sont particulièrement forts et il est donc prudent de rester où vous avez pied.

Le rocher du diamant

Le rocher du Diamant est une petite île inhabitée située dans le canal de Sainte-Lucie à environ deux kilomètres de la pointe du Diamant. L’îlot doit son nom à sa forme en pointe biseautée ainsi qu’aux reflets de ses parois à certaines heures du jour.

En 1804, les Britanniques (à bord du HMS Centaur) s’emparèrent du rocher du Diamant et s’empressèrent de le fortifier en installant cinq canons à son sommet. Il aura fallu 17 mois aux français pour vaincre les marins et reprendre le contrôle du rocher. Aujourd’hui, loin de ces guerres de position, ce monticule volcanique représente l’un des meilleurs sites de plongée de la Martinique.

Cap 110 – Mémorial de l’Anse Caffard

Perché au sommet d’un promontoire rocheux, le mémorial de l’Anse Caffard a été édifié en hommage aux victimes du dernier naufrage de navire négrier de l’histoire de la Martinique alors que la traite avait été déclarée illégale.

Inaugurée en 1998 à l’occasion du 150e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, l’oeuvre de Laurent Valère est constituée d’une formation de quinze bustes dont les yeux sont rivés vers la mer. Leurs visages accablés sont inclinés en signe de respect des morts et des souffrances qui se sont produites à 23 heures le 8 avril 1830 lorsque des cris ont brisé le silence de la nuit.

En visitant ce mémorial, on découvre une partie importante de l’histoire de la Martinique tout en offrant une vue impressionnante sur les eaux agitées de la plage du Diamant.

Les anses d’Arles

La plage du bourg offre l’un des panoramas très célèbre de l’île et la vue depuis le ponton qui surplombe la mer turquoise est absolument sublime. Sur la plage, vous pourrez vous prélasser et goûter la cuisine locale que proposent les nombreux bars installés sur le littoral.

Pour être honnêtes, nous n’avons vraiment pas été « fans » de l’ambiance… Trop de monde, d’agitation, musique trop forte… Sans doute la rançon du succès! Nous avons donc choisi de reprendre la route et chercher une plage plus calme.

La petite anse

Sans grande conviction, nous faisons un arrêt à la plage de petite anse. Nous avons été bien inspirés! C’est sans doute l’une de nos plages coup de coeur. Un endroit authentique, une grande plage de sable fin peu fréquentée.

Nous étions presque seuls et avons eu la chance d’assister à l’arrivée des pêcheurs qui vendent leur prise à la criée. Nous en avons profité pour déjeuner dans un des restaurants le long de la plage.

Les plages de l’Anse Noire et l’Anse Dufour

Spot réputé de snorkeling, l’Anse Noire doit également sa notoriété pour son emplacement unique. Niché au pied d’une falaise, le site est remarquable et donne un avant goût des paysages du Nord de l’île.

Sable noir, eau turquoise, vert profond de la forêt tropicale… le site est unique et vaut le détour!

Le long de la côte, les poissons colorés sont nombreux et des tortues s’aventurent parfois près du grand ponton. Alors… n’oubliez pas votre masque et votre tuba!

A quelques minutes de marche, se trouve l’Anse Dufour. Sable blanc immaculé, eau transparente, palmiers… le contraste avec l’anse noire est saisissant! De nombreuses échoppes vous proposent de boire un verre ou de déguster la cuisine locale face à la mer. Cette petite crique est l’endroit parfait pour faire une pause bronzette ou faire un peu de snorkeling.

La savane des esclaves

La Savane des esclaves est un site créé par Gilbert Larose, un martiniquais passionné d’histoire. Son objectif? « Préserver et faire connaître le patrimoine de l’île ».

Situé dans un parc de 3 hectares sur la commune des Trois-Ilets, le site propose la découverte de 400 ans d’histoire au cœur d’un village reconstitué pour l’occasion. Au programme:

  • Transmission de l’histoire, du mode de vie et des traditions  des esclaves et des habitants des campagnes après l’abolition jusqu’en 1960
  • Découverte de 20 cases traditionnelles, d’un jardin créole, d’un jardin médicinal et d’un village Amérindien.

Nous tenions à saluer l’amabilité, la pédagogie et le professionnalisme des guides qui partagent dès les premières minutes de la visite leur savoir. Un moment fort en émotion qui laisse des traces : un passage obligatoire sur l’île!

Où dormir aux trois îlets?

Vous pouvez poser vos valises à Rivière salée dans ce cottage situé au centre des terres et à équidistance de tous les sites. Nous avions longuement hésité avec ce petit appartement près de la plage mais il n’était plus disponible sur nos dates.

ETAPE 2 | Fort de France et ses environs

Le marché de fort de France

En plein centre historique de la capitale martiniquaise, ce marché couvert abrite de nombreux stands qui proposent épices créoles, rhum arrangé, fruits et légumes des producteurs locaux.

Les couleurs vives des étals d’artisanat donnent vie et éclat au lieu qui est animé en matinée. A l’étage, quelques stands de restauration permettent de découvrir les spécialités de la cuisine antillaise. Avant de prendre des photos, demandez gentiment l’autorisation : un sourire ouvre toutes les portes!

Les jardins de Balata

Depuis fort de France, nous prenons la fameuse route de la trace qui relie Fort de-France et le village de Morne-Rouge. L’une des plus vieilles routes de l’île longe la forêt tropicale et offre de superbes points de vue.

Nous faisons notre premier arrêt aux Jardins de Balata pour découvrir une faune et flore aussi variée que surprenante.

Balata est sans aucun doute le plus somptueux parc paysager de Martinique. Il permet de découvrir plus de 3000 essences de plantes et de fleurs tropicales dans un cadre absolument enchanteur. Un incontournable pour les amoureux de nature… Nous avons adoré!

A noter que le site est ouvert tous les jours de 9h00-18h00 sans interruption mais que la dernière admission est effectuée à 16h30. Nous vous conseillons de prévoir 3h pour sa visite.

La cascade du Didier

Où dormir près de Fort-de-France?

Les prix étants plus élevés près de fort de France, nous sommes restés dans notre hébergement près des 3 îlets une nuit de plus.

ÉTAPE 3 | La presque île de la Caravelle

La réserve naturelle de la caravelle

Créée en 1976, la réserve naturelle de la Caravelle fait une superficie d’environ 387 ha. Avec plus de 150 espèces végétales caractéristiques des Petites Antilles, ce site a ravi les amoureux de nature que nous sommes. Au programme, falaises escarpées, lagons, mangrove et petites criques…

Au départ du Château Dubuc, 2 circuits permettent de découvrir le rivage et les crêtes :

  • Le petit sentier (durée : 1h30) permet de découvrir la faune et la flore de la forêt sèche et de la mangrove. C’est un sentier sans difficultés particulières et souvent ombragé.
  • Le grand sentier (durée : 3h20) complète le précédent en présentant la faune et la flore du littoral Atlantique (falaises et savanes), la géologie, mais également des paysages à couper le souffle.

En ce qui nous concerne nous avons arpenté le grand sentier pour une immersion totale dans la réserve. Bien balisés, ces chemins permettent la découverte d’écosystèmes différents et de nombreux panneaux d’informations nous en apprennent plus sur la faune et la flore environnante.

Les arrêts incontournables : l’observatoire, les caillebotis à travers la mangrove, la table d’orientation donnant une vue à 360 degrés sur la réserve.

L’anse Bonneville

Appelée la « plage des surfeurs », l’Anse Bonneville est située entre le bourg de Tartane et le Château Dubuc. Cette petite anse est sauvage et cachée par une épaisse végétation comprenant de nombreux mancenilliers.

C’est l’un des spots de Surf les plus réputés en Martinique. Les amateurs de glisse s’y retrouvent tous les jours pour profiter du swell ou s’affronter lors de compétitions.

Si vous ne pratiquez pas, vous pourrez toujours vous détendre et barboter dans les petites « piscines naturelles » qui bordent la plage… il y a pire pour admirer le spectacle des riders!

L’anse Tartane

Au beau milieu du bourg de Tartane, l’Anse Tartane offre un plan d’eau bien abrité qui permets de faire trempette sans danger.

Ce royaume des pêcheurs comporte de nombreuses cases au bord de l’eau et ce sera l’occasion de faire quelques photos des gommiers (bateaux de pêche) à l’ombre des arbres qui longent le littoral.

Si vous êtes gourmand, il est bien sur possible d’acheter la pêche du jour à la criée ou de s’attabler à la terrasse de l’un des restaurants qui longe la côte près de l’immense ponton.

Où dormir près de la presqu’île de la Caravelle?

Avec un emplacement idéal, cet hébergement situé à Tartane a un très bon rapport qualité prix et évitera de faire trop de route en revenant de la réserve.

ETAPE 4 |La pointe sud |Les salines

Saint Anne

Parsemé avec des criques bordées de palmiers, Sainte-Anne a la particularité d’être le village le plus méridional de l’île mais aussi l’un des plus pittoresque. On y trouve commerces, restaurants et un marché artisanal… mais la principale attraction du village reste ses magnifiques plages!

La Grande Anse des Salines

La grande Anse des Salines est l’une des étendues de sable les plus paradisiaques de Martinique. Située sur l’itinéraire de la Trace des Caps, cette splendide baie ourlée de cocotiers a des allures de paradis.

A noter que l’on peut y admirer le coucher de soleil avec en toile de fond le rocher du Diamant et la montagne de la femme couchée… Superbe!

Comme toujours, pour éviter la foule, venez de préférence tôt le matin ou en fin d’après-midi! « Golden hours » quand tu nous tiens!

L’anse Trabaud

S’il y a trop de monde aux Salines, prenez la direction de l’Anse Trabaud en suivant la Trace des Caps. Après avoir traversé la Savanes des Pétrifications, vous découvrirez une plage de toute beauté, à la fois sauvage et peu fréquentée. Pensez à prévoir beaucoup d’eau, une paire de chaussures de marche et vos provisions pour la journée. C’est le prix à payer pour avoir sa plage privée! 😉

Il faut compter environ 30mn de marche pour y accéder en partant de l’Anse à Prunes. Vous pouvez y accéder en voiture par une route caillouteuse mais vous devez traverser un chemin privé avec un droit d’entrée à 2,50 euros et des horaires d’entrée compris entre 8h et 16h… Autant vous dire que nous avons marché!

La plage y est très agréable, large et bordée d’arbres pour se protéger du soleil. La mer est souvent agitée mais reste agréable pour piquer une tête. A noter que le week-end de nombreuses familles viennent y pique-niquer. Privilégiez donc la semaine pour profiter d’un site désert.

Où dormir près de Saint-Anne?

Cet appart’hôtel n’est pas luxueux mais à le mérite d’être bon marché et d’être situé près de la côte.

ÉTAPE 5 | L’EST | Le François

La baignoire Joséphine

Les Fonds Blancs du François ne sont accessibles qu’en kayak ou en bateau lors d’une excursion à la journée. Au programme : baignade, déjeuner créole, ti-punch dans une ambiance festive.

Effleurant la surface de l’eau, ces bancs de sable blanc situés au large de la côte sont absolument magnifiques. Située entre l’îlet Oscar et l’îlet Thierry, la baignoire Joséphine tire son nom par le fait que l’on peut s’y baigner dans à peine un mètre d’eau.

Cet endroit est unique mais également très populaire et nous vous conseillons de vous y rendre le matin car dès midi, c’est vite l’embouteillage…

L’habitation Clément

Située dans la commune du François, l’habitation Clément est un site incontournable de la Martinique. Faisant partie du patrimoine et de la culture martiniquaise, elle est la seule habitation créole ouverte au publique.

Toujours en exploitation, nous avons pu y découvrir la culture de la canne à sucre, le vieillissement et la préparation du rhum au cœur d’un site exceptionnel. La maison de “maître” située en fin de visite vaut également le détour pour une immersion totale dans le style colonial.

Nous avons adoré découvrir cette exploitation chargée d’histoire, de traditions et de savoir faire…

Où dormir près du François?

Une petite chambre d’hôte située non loin de l’habitation Clément et du port pour découvrir la baignoire Joséphine.

ÉTAPE 6 | L’extrême nord

Grand Rivière

La commune de Grand’Rivière en Martinique se situe à l’extrême Nord de L’île, au pied de la montagne Pelée. Isolé de tout, ce petit bourg de pêcheurs est encerclé par de superbes falaises où la mer aime venir s’agiter. On la surnomme d’ailleurs  « la commune du bout du monde ».

Le village n’est pas touristique mais mérite de s’y attarder pour découvrir l’Église Sainte-Catherine, la statue de la Vierge ainsi que le port de pêche et son marché aux poissons. Son authenticité nous a charmé par rusticité et sa simplicité.

La plage de Sinaï

Grand’Rivière abrite un lieu unique dans l’île : une plage sauvage bordée par la forêt tropicale.

Attention, sur la plage de Sinaï, la baignade peut être dangereuse mais par beau temps vous pourrez apercevoir les côtes de la Dominique.

Où dormir près de Grand’ Rivière?

Il y a peu d’hébergements dans cette zone peu touristique. Nous avons donc posé nos valises à Marigot dans un petit appartement.

ÉTAPE 8 | Le Nord ouest | Autour de la montagne Pelée

La montagne Pelée

Au nord de la Martinique, la montagne Pelée est un volcan actif connu ses nuées ardentes et l’éruption de 1902 qui détruisit en quelques instants la ville de Saint-Pierre. Avec une altitude de 1 397 mètres, elle constitue le point culminant de l’île. C’est notre regret de ce Road trip en Martinique. Souvent cachée par les nuages, nous n’avons malheureusement pas pu nous lancer à son ascension et avons attendus plusieurs jours avant de la voir découverte.

Le Prêcheur et le tombeau des caraïbes

A l’extrême nord-ouest de l’île se situe le dernier village de la route Caraïbe, le Prêcheur. Ce village de pêcheurs est le point de départ de nombreuses randonnées dont celle qui mène aux sources chaudes ou celle qui conduit de l’autre côté de l’île en traversant la jungle jusqu’à Grand Rivière.

Si vous n’êtes pas sportifs, vous pouvez toujours visiter l’Habitation Céron et découvrir ses bâtiments du XVIIè siècle ou bien vous laisser envoûter par l’ambiance mystique du Tombeau des caraïbes.

La cascade Couleuvre

Nichée au cœur de la forêt tropicale de Grand-Rivière, cette cascade de plus de 120 mètres de haut est l’une des plus élevées de l’île aux fleurs.

Depuis le parking de l’anse Couleuvre (situé après l’anse Céron) un sentier aménagé permet de s’engouffrer au cœur de la forêt tropicale et de découvrir une une flore dense et sauvage. Fougères, bananiers, cacaotiers, balisiers rouges… le sentier suit et traverse la rivière qu’il faudra traverser plusieurs fois à pieds.

L’anse Couleuvre

L’Anse Couleuvre est sans doute la plage la plus marquante de Martinique. Située à l’extrême nord de l’île au cœur de la jungle, cette bande de sable noir nous a offert un sentiment de bout du monde et d’isolement unique.

Au soleil couchant, elle se couvre d’or tandis que les rouleaux puissants qui frappent inlassablement le rivage créent une fine brume qui accroche le relief. Un moment simple où le temps semble s’arrêter.

Où dormir près de l’anse Couleuvre?

Nous avons séjourné dans ce charmant hébergement ayant une vue imprenable sur la montagne Pelée.

Avec ses plages paradisiaques, sa flore luxuriante, son histoire riche et captivante sans oublier sa population généreuse et attachante, nous sommes tombés amoureux de ce petit bout de France perdu au cœur des Antilles.

Publié par :mytripfab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.